La moitié de la population du Togo a moins de 15 ans! Si le taux de scolarisation a fortement augmenté ces dernières années, la qualité de l’enseignement dispensé pourrait être améliorée.

Le constat :

  • des enseignants mal préparés,
  • un manque de matériel pédagogique,
  • des classes surpeuplées (de 60 à 80 élèves),
  • des enseignants qui trop fréquemment pratiquent la violence physique et morale alors que la loi officielle l’interdit.

 

Il y a donc un besoin urgent de changements profonds des principes éducatifs pratiqués dans les écoles du Togo.

C’est sur ce constat vécu par un des membres fondateur qu’est né Croissance Afrique.